Délégation Aude-Roussillon

Territoire Perpignan nord

Une journée à l’abbaye Saint-Martin du Canigou

Avec la Communauté des Béatitudes

Saint-Martin du Canigou.

publié en juillet 2018

Sous les arcades millénaires du monastère, la Communauté des Béatitudes commémore le 30e anniversaire de son installation en ce lieu chargé d’histoire. Une histoire qui commence par une inspiration divine, celle de Mgr Carsalade du Pont, évêque du diocèse qui rachète l’abbaye en 1902 – à vrai dire, une ruine !… Il faudra attendre la rencontre, en 1952, du père Bernard de Chabannes, lui aussi sous le charme. Il organise et dirige les travaux de restauration. Il fédère et mobilise les volontés du pays catalan.

En 1983, les travaux achevés, une vie spirituelle peut s’y rétablir. Mais ce n’est que le 30 juin 1988 qu’une poignée de sœurs et de frères consacrés de la jeune Communauté des Béatitudes, fondée en 1973, relève le défi proposé par l’évêque du diocèse de Perpignan-Elne, Mgr Jean Chabbert : redonner vie à l’abbaye. Une mission en quatre points : perpétuer la vie de prière, accueillir les visiteurs, organiser des retraites spirituelles, entretenir et maintenir les lieux.

Vers midi, les lourdes portes de l’abbaye s’ouvrent. Autour d’un apéritif, les pèlerins se mêlent avec celles et ceux de la Communauté. L’ambiance est joyeuse, détendue, conviviale. Les échangent sont nombreux. Un peu plus tard, un cocktail, suivi d’un savoureux déjeuner est offert aux courageux marcheurs. Puis vient le moment des témoignages : Sœur Bénédicte, notamment, présente au tout début de l’aventure, partage avec l’assemblée attentive les bons moments de cette belle aventure humaine. Aussitôt le dessert pris, une projection de photos est proposée ; et l’on découvre, en souriant, de nombreux visages connus, mais avec trente années de moins !

Il est 16 heures, la messe célébrée par Mgr Norbert Turini débute. L’église de l’abbaye Saint-Martin du Canigou est pleine. Les murs et les pierres ont-ils une mémoire ?…
Après l’homélie et l’Eucharistie, hommage est rendu à tous les acteurs de cette belle aventure humaine – à cette chaîne humaine qui nous lie dans l’espace et dans le temps, de 997 à 2018. Une grande émotion est perceptible, une impression d’avoir vécu une belle journée de mémoire !
En sortant de la messe, un goûter est prévu, avant la descente vers la vallée, vers la vie « d’en bas ».
Pour les plus courageux, les vêpres achèvent cette journée d’anniversaire.

Rendez-vous est pris pour les 40 ans : l’abbaye et la Communauté des Béatitudes seront toujours présentes dans les limbes du temps.

Robert Intartaglia, pour le Secours Catholique, délégation Aude-Roussillon

Imprimer cette page

Portfolio